NauticNews Logo

TFV 2016 : 4 sur 4 pour Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan.

TFV2016-1

Incroyables Vannetais de Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan, qui réalisent le Grand Chelem en remportant non seulement leur quatrième victoire en autant de courses sur ce Tour de France à la Voile, mais aussi toutes les manches en stade nautique ce mardi à Dieppe, qualifications comme Super Finale. Les autres bonnes opérations du jour sont à l’actif de Grandeur Nature Véranda, qui grimpe sur le podium du classement général après deux Actes, et de Team France Jeune, leader du classement amateur.

Problème de maths. En deux journées de stade nautique, à Dunkerque dimanche puis à Dieppe ce mardi, 24 manches de qualification ont été courues par une flotte scindée en deux groupes de 12. Sur ces 24 manches, 10 ont été remportées par Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan, qui a également survolé les deux Super Finales auxquelles, deux fois consécutivement, 7 bateaux ont participé au lieu de 6. Question : quel est le pourcentage de victoires des Vannetais, sachant qu’ils ont en outre remporté les deux raids côtiers ? Vous avez la journée de transfert, ce mercredi, pour y répondre – l’âge du (des) capitaine(s) est déjà connu, ne vous fatiguez pas : 23 ans pour Quentin Delapierre et 24 pour Mathieu Salomon.

Les statistiques affichées par les équipiers du Golfe du Morbihan est sidérante, presque autant que la qualité des prestations qu’ils donnent sur l’eau dans des vents toujours soutenus. Contrairement à Dunkerque, où ils avaient manqué quelques départs avant de revenir comme des balles sur la tête de la course, les Vannetais ont touché à la perfection ce mardi. « C’est une incroyable journée, s’extasie Kevin Péponnet, le régleur du trio. On a pris manche après manche, en soignant les départs et, quand on partait moyennement, on avait encore la hargne pour revenir. Je crois qu’on avait envie de marquer notre territoire. La confiance appelle la confiance et, manche après manche, on se sentait plus sûr de notre force. Quentin (Delapierre) a pris un magnifique départ sur la Super Finale et, ensuite, on n’avait plus qu’à travailler la vitesse et les manœuvres, sur un bateau préparé aux petits oignons ».

Grandeur Nature Véranda monte en puissance.

La résistance est là, pourtant, et bien là. Car, quand Crédit Mutuel de Bretagne ne prend « que » la 4e place et qu’Oman est contraint à l’abandon après un bris de safran, c’est Grandeur Nature Véranda, sur le podium l’an dernier à Nice, qui prend le relais et donne la réplique aux gamins. « Je suis ravi d’avoir disputé la Super Finale, dont on a été privé à Dunkerque, se délecte Jean-Christophe Mourniac, le skipper. C’est d’autant plus encourageant qu’on a pris un « drapeau noir » (une disqualification pour départ anticipé) dès la troisième manche. Est-ce que cela nous a énervés ? Au contraire, on a fait l’effort de rester concentrés sur l’objectif et de rester précis sur nos manœuvres. Je pense que l’expérience du Tour nous a aidés aussi à maîtriser l’ambiance ». Bingo : tandis que les Vannetais avaient survolé le groupe jaune, les Mourniac père, fils et camarade de jeux (Pierre-Yves Durand) ont éreinté la concurrence dans le groupe bleu en remportant quatre manches de qualifications, avant de signer une très belle 2e place en Super Finale.

Team France Jeune, qui s’est entraîné tout l’hiver avec les deux bateaux de Team Lorina – Golfe du Morbihan, peine encore à répondre au tempo. Troisièmes de la Super Finale, les jeunes pousses du défi de Franck Cammas ont repris à Natixis – Défi Yacht Club de Saint-Lunaire la place de leader du classement amateur, et la troisième place du classement général au Team Coved d’Aurélien Ducroz.

Crédit Photo : JM Liot

Tag sur NauticNews : Tour de France à la voile

– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

9 − sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.