NauticNews Logo

TFV: Belle journée pour un côtier

Ce matin, les quinze bateaux du Tour de France à la Voile 2012 ont quitté le ponton pour une grande manche, un parcours côtier le long des Bancs de Flandres jusqu’aux portes de la Belgique. Alors qu’hier les concurrents se bagarraient entre trois bouées, ils avaient aujourd’hui un terrain de jeu nettement plus vaste. La météo sur l’eau était des plus agréables, une douzaine de nœuds de Sud Sud Ouest, une mer rangée et un grand soleil. A 10h30, les monotypes s’élancent à vive allure pour un parcours côtier de 53 milles.

Comme des chiffonniers
On peut constater que l’on est déjà entré dans le vif du sujet tant le départ est disputé sur la ligne ! Bord à bord avec le bateau comité, les M34 tiennent leur place, laissent les voiles faseyer ou recourent à la marche arrière. Il n’est pas question de manquer son départ, de couper la ligne trop tôt ou de laisser une porte ouverte pour se laisser couvrir ensuite par un adversaire. Bretagne Crédit Mutuel Elite et Ile de France assurent un superbe départ ! A la bouée au vent, ce sont encore les jeunes de Côtes d’Armor Bretagne qui créent la surprise en passant largement en tête la bouée de dégagement et en enchainant avec un envoi de spi parfait.

A l’heure des choix stratégiques
Rapidement, deux options se dessinent soit sur la route directe au reaching soit à la côte au près.
En jeu : un léger refus attendu pour la fin de matinée qui pourrait desservir les partisans de la route directe. TPM Coych, Ville de Genève, Ile de France, Courrier Dunkerque tirent au large sur la route directe. Côtes d’Armor Bretagne, BAE Systems, Bretagne Crédit Mutuel Elite et Nantes Saint Nazaire E. Leclerc tentent la côte. L’écart latéral se creuse, et à bord des monotypes, la pression redouble : une fois l’option choisie, on ne peut plus faire marche arrière.

Au passage à la bouée des Haut fonds de Gravelines (12 milles après le départ), les résultats sont là, and the winner is… la route directe ! Fabien Henry et son équipage enroulent la bouée en première position devant les Suisses et Courrier Dunkerque 3. Le premier de l’option à la côte se classe 4ème à la marque, il s’agit de BAE Systems, suivi de près par Nantes Saint Nazaire E. Leclerc et Bretagne Crédit Mutuel Elite.
C’est maintenant parti pour une sublime descente sous spi à plus de 13 nœuds de vitesse. Les Sudistes prennent avec Ville de Genève une confortable avance qui s’annonce difficile à compenser pour leurs poursuivants.

Après une douzaine de milles de plaisir sous spi au soleil, les bateaux enroulent une nouvelle marque et repassent sous petit spi pour serrer un peu plus le vent en direction de la marque Ratel. L’équipage de Mathieu Mourès, sur Martinique-Médiabat réalise un beau parcours, 9ème à la bouée, les Antillais semblent trouver leurs marques. «  C’est notre premier offshore depuis l’an dernier, nous ne nous mettons pas trop la pression, l’objectif est de prendre nos marques à bord, de rentrer tranquillement dans le vif du sujet pour une montée progressive en puissance jusqu’au départ de l’étape de Dieppe – St Cast Le Guildo » expliquait ce matin le skipper.

Parcours réduit
Les Hyèrois sont en grande forme et creusent doucement l’écart sur une flotte qui s’étire peu à peu. A la bouée Ratel, le comité décide de raccourcir le parcours. Ville de Genève tient ferme, on sent que le bateau est skippé de main de maître par Elodie Jane Mettraux, Jerôme Clerc et leur équipage. Derrière, le spi bleu de leader du classement général de Courrier Dunkerque 3 pointe en troisième position. Daniel Souben et Cédric Pouligny (BAE Systems) sont engagés dans une véritable bagarre des nerfs.

Suspens jusqu’au bout
A l’arrivée, TPM Coych s’impose logiquement, mais c’est Courrier Dunkerque 3 qui parvient à reprendre la deuxième place aux Suisses de Ville de Genève. Les amateurs Jerôme Clerc et Elodie Jane Mettraux accrochent la troisième place, ou quand les outsiders viennent bousculer le classement ! Juste derrière, Ile de France parvient à repasser devant BAE Systems et à s’emparer de la 4ème place. Daniel Souben garde ce soir la tête du classement général provisoire. Fabien Henry et son équipage qui ont déjà marqué l’avant saison par leurs trois victoires (Spi Ouest France, Grand Prix de l’Ecole Navale et Normandy Sailing Week) resserrent l’écart avec le leader (8 points). Derrière eux, Nicolas Troussel, à seulement deux points. Le premier amateur est Côtes d’Armor Bretagne en 6ème position.

Spi vert
Le parcours côtier du jour faisait partie des épreuves au large de cette édition du tour de France à la Voile 2012. TPM Coych sera donc le premier bateau à étrenner demain le spi vert du leader de ce nouveau classement, cumul de toutes les épreuves offshore. Pour rappel, le leader du classement général porte le spi de couleur bleu, le leader du classement technique, le spi rouge tandis que le leader amateur est habillé de
rose !

Une oreille sur les pontons

Fabien Henry – TPM Coych: « Nous sommes très satisfaits de se remettre dans le coup, hier nous avons passé une mauvaise journée, avec des erreurs techniques et des manœuvres pas forcément nickels. Ce genre de manche permet de revenir dans le match et ça fait du bien au moral. Nous avons bien navigué, avec des envois de spi propres, une bonne vitesse et de bon choix. Nous faisons un mauvais départ, avec notamment un contact avec TU Delft et un rappel individuel qui nous oblige à recouper la ligne. Malgré ça, nous reprenons la deuxième place et optons pour la route directe, pour faire moins de distance. Au final, ça paye à la bouée de Gravelines, et là les conditions de vent et de courant nous ont permis de partir par l’avant. Cela s nous a permis de conforter notre avance. Là, nous sommes sur une bonne dynamique, c’est agréable ! »

Elodie Jane Mettraux – Ville de Genève: « C’est une belle journée, très belle ! Ce côtier nous a remis en confiance, les manœuvres de voiles sont fluides, le départ était plutôt bon… nous perdons notre deuxième place sur une petite erreur de stratégie à l’abord du dernier bord de près. La vitesse était parfaite sur le reaching, au contact avec Courrier Dunkerque 3 et TPM Coych et nous avons tenu la deuxième place pendant 90% de la manche, malgré la pression derrière. C’était un peu dans nos ambitions de venir bousculer les classements ! »

Christiane Ditmer – Iskareen:  « C’est une mauvaise journée, demain ça sera beaucoup plus intéressant pour nous (rire) »

Classement général provisoire après 4 manches, coeff 1

  1. COURRIER DUNKERQUE 3 (FRA 08) – Daniel Souben / 98 points
  2. TOULON PROVENCE MEDITERRANEE –COYCH (FRA 07) – Fabien Henry / Tugdual Becquemie / 90 pts
  3. BRETAGNE – CREDIT MUTUEL ELITE (FRA 18) – Nicolas Troussel / 88 pts
  4. ILE DE FRANCE (FRA 1) – Vincent Aillaud / 83 pts
  5. BAE SYSTEMS (OMA 4) – Cédric Pouligny / 83 pts
  6. CÔTES D’ARMOR BRETAGNE (FRA 14) – Josselin Le Moine / 80 pts
  7. NANTES SAINT NAZAIRE – E.LECLERC (FRA 6) – Corentin Douguet / 80 pts
  8. BRED / La NORMANDIE (FRA 15), skippé par Arthur Herreman / Baptiste Choquenet / 68 pts
  9. VILLE DE GENEVE – CARREFOUR PREVENTION (SUI 19) – Jérôme Clerc / Elodie Mettraux / 67 pts
  10. TU DELFT (NED 1) – Pieter Van Notten / 65 pts
  11. REGION DE BRUXELLES – CAPITALE / BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST (BEL 2) – Bertrand Pacé / 63 pts
  12. ISKAREEN (GER 11) – Christiane Dittmers / Sönke Bruhns / 63 pts
  13. MARTINIQUE – MEDIABAT (FRA 2) – Mathieu Mourès / 55 pts
  14. FASCINATING SEAS INTERNATIONAL (RUS 023) –  Léonid Klepikov / 51 pts
  15. BIENNE VOILE – SRS (SUI 22) – Lorenz Mueller / François Kunz / 37 pts

Crédit Photo: JMLIOT / TFV / A.S.O

Tags sur NauticNews: Tour de France à la voileTFV

– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

14 − 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.