NauticNews

TFV: Gris Nez pour Henry, Grimace pour Souben

Au briefing skipper ce matin, l’ambiance était étrange. Entre chien et loup, les marins oscillent entre la joie de partir au large, et l’inquiétude de l’incertain. En effet, la météo n’est pas des plus réjouissantes : sont attendus 5 nœuds de Sud Sud Est, de l’humidité, de la pluie, quelques orages et beaucoup de courant. Dans ce genre de conditions, pas évident de jubiler, cela augure plutôt une course longue, technique, pouvant nécessiter l’emploi du mouillage (ancre) pour ne pas reculer face au courant. Au fond d’eux, les équipages espèrent qu’un effet de brise thermique, même léger, viendra égayer la journée et permettre de passer le Cap Gris Nez sous de bons hospices. Au programme de cette étape longue de 95 milles, une première partie de course dans une bande relativement étroite entre la côte et la zone des cargos, interdite pour les coureurs avant de s’attaquer à un terrain de jeu plus large après le passage du fameux Cap Gris Nez.

Départ parfait
Les quinze M34 offrent un beau départ. Concentrés, efficaces, Région De Bruxelles – Capitale  / Brussels Hoofdstedelijk Gewest et Ile de France partent au viseur, Nantes St Nazaire E. Leclerc, Bred / La Normandie et Bretagne Crédit Mutuel Elite au vent de la flotte côté bateau comité. Les Belges contrôlent bien leurs poursuivants et doublent la bouée de dégagement en première position suivis d’Iskareen, et d’Île De France. Les spis sont envoyés, les barres tirées, ça accélère. La direction de course annonce un avis d’orage pour la fin de journée. Mais déjà les concurrents filent direction Dieppe, au rappel dans les filières.

Ça tourne !
Quelques minutes après le départ, le vent n’est pas si contrariant, orienté Ouest à Ouest Nord Ouest pour une timide dizaine de nœuds, il parvient tout de même à propulser les M34 à 5 nœuds. Les 15 bateaux partent d’abord sur un long bord de près tribord amure, longeant vers l’ouest le trait de côte nordique, avant d’ouvrir un peu les voiles et d’envoyer le spi de capelage au reaching à une dizaine de milles de Calais. Le vent tourne légèrement, prenant un peu de droite. Seuls 3 bateaux résistent à la tentation du spi et continuent au près : les hommes de Daniel Souben, devant Côtes d’Armor Bretagne et les Russes de Fascinating Seas International.

Les équipages retrouvent le sourire
Les jeux stratégiques s’affinent, les changements de voiles se succèdent, les 15 équipages ont déjà parcouru en début d’après-midi, une petite vingtaine de milles sur les 95 qui les attendaient. Devant Calais, Ile de France s’offre le luxe de reprendre la tête, le groupe des leaders tient dans un mouchoir de poche, laissant présager une étape à suspens.

« Tout va bien à bord, ambiance studieuse, nous naviguons dans 8 nœuds dans le 315, nous faisons cap à l’ouest vers Gris Nez sous spi de capelage. Nous sommes vraiment contents, le vent se maintient et on devrait pouvoir passer le Raz avec le courant dans le bon sens. Nous avons mangé, certains sont même allés se reposer un peu à l’intérieur, maintenant il faut contrôler les adversaires derrière et résister à la pression » raconte Alexis Littoz sur Île De France.

En ce début d’après-midi, l’analyse est à peu près similaire à bord de TPM Coych, ravi de recoller au groupe de tête « La configuration de vent  indique que cela a bien chauffé et qu’il y a un petit effet de brise thermique, c’est une excellente chose ! Maintenant nous sommes tous dessus et nous faisons avancer le bateau » confie Fabien Henry, skipper et navigateur de l’équipe hyéroise.

L’option nord coûte cher
Courrier Dunkerque 3 et Côtes d’Armor Bretagne insistent dans leur option plus au nord, mais au passage de la cardinale « Calais Approche » ils accusent un retard conséquent de près de trois milles. « Nous sommes avec Courrier Dunkerque 3, nous nous sommes régalés ce midi, nous sommes concentrés sur l’objectif et les choix stratégiques » raconte Arthur Le Vaillant, navigateur du monotype costarmoricain. Les Russes de Fascinating Seas International ferment la marche à 4,5 milles de la tête de flotte.

Les bateaux ne souffrent donc pas encore de la pétole, et au passage de la pointe de Blanc Nez, TPM Coych va jouer au ras des cailloux pour tenter de bousculer Nantes St Nazaire. Au Cap Gris Nez, la lutte est féroce entre les cinq premiers : TPM Coych, Bretagne Crédit Mutuel Elite, Nantes St Nazaire E. Leclerc, Ile De France et BAE Sytems. Une fois ce cap franchi, les concurrents pourront mettre du Sud dans leur route et descendre sous spi vers Dieppe.

La météo clémente a permis aux compétiteurs de ne pas trop lutter dans le courant, et de ne pas recourir à leur mouillage. Le vent thermique tombe avec la fin de journée et la nuit promet des grains et de la pluie, la vigilance sera de mise à bord. Les M34 pourraient rallier Dieppe demain matin.

Une oreille dans la VHF

Alexis Littoz – Ile de France
« Tout va bien à bord, ambiance studieuse, nous naviguons dans 8 nœuds dans le 315, nous faisons cap à l’ouest vers Gris Nez sous spi de capelage. Nous sommes vraiment contents, le vent se maintient et on devrait pouvoir passer le Raz avec le courant dans le bon sens. Nous avons mangé, certains sont même allés se reposer un peu à l’intérieur, maintenant il faut contrôler les adversaires derrière et résister à la pression »

Fabien Henry – TPM
« La configuration de vent  indique que cela a bien chauffé et qu’il y a un petit effet de brise thermique, c’est une excellente chose ! Maintenant nous sommes tous dessus et nous faisons avancer le bateau. »

Arthur Le Vaillant – Côtes d’Armor Bretagne
« Nous sommes avec Courrier Dunkerque 3, nous nous sommes régalés ce midi, nous sommes concentrés sur l’objectif et les choix stratégiques»

Ordre de passage au Cap Gris Nez

1- TOULON PROVENCE MEDITERRANEE –COYCH (FRA 07) – Fabien Henry / Tugdual Becquemie
2- BRETAGNE – CREDIT MUTUEL ELITE (FRA 18) – Nicolas Troussel
3 -NANTES SAINT NAZAIRE – E.LECLERC (FRA 6) – Corentin Douguet
4- ILE DE FRANCE (FRA 1) – Vincent Aillaud
5 – BAE SYSTEMS (OMA 4) – Cédric Pouligny
6- BRED / La NORMANDIE (FRA 15), skippé par Arthur Herreman / Baptiste Choquenet
7-VILLE DE GENEVE – CARREFOUR PREVENTION (SUI 19) – Jérôme Clerc / Elodie Mettraux
8-ISKAREEN (GER 11) – Christiane Dittmers / Sönke Bruhns
9-BIENNE VOILE – SRS (SUI 22) – Lorenz Mueller / François Kunz
10-REGION DE BRUXELLES – CAPITALE / BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST (BEL 2) – Bertrand Pacé
11-MARTINIQUE – MEDIABAT (FRA 2) – Mathieu Mourès
12 – COURRIER DUNKERQUE 3 (FRA 08) – Daniel Souben
13- TU DELFT (NED 1) – Pieter Van Notten
14 – CÔTES D’ARMOR BRETAGNE (FRA 14) – Josselin Le Moine
15-FASCINATING SEAS INTERNATIONAL (RUS 023) –  Léonid Klepikov

Classement général provisoire après 7 manches :

1- TOULON PROVENCE MEDITERRANEE –COYCH (FRA 07) – Fabien Henry / Tugdual Becquemie / 158 pts – SPI BLEU
2 – COURRIER DUNKERQUE 3 (FRA 08) – Daniel Souben / 154 points –
3 – BAE SYSTEMS (OMA 4) – Cédric Pouligny / 154 pts
4- BRETAGNE – CREDIT MUTUEL ELITE (FRA 18) – Nicolas Troussel / 151 pts
5 -NANTES SAINT NAZAIRE – E.LECLERC (FRA 6) – Corentin Douguet / 139 pts
6-VILLE DE GENEVE – CARREFOUR PREVENTION (SUI 19) – Jérôme Clerc / Elodie Mettraux / 134 pts
7- ILE DE FRANCE (FRA 1) – Vincent Aillaud / 128 pts
8- BRED / La NORMANDIE (FRA 15), skippé par Arthur Herreman / Baptiste Choquenet / 125 pts
9-REGION DE BRUXELLES – CAPITALE / BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST (BEL 2) – Bertrand Pacé / 124 pts
10 – CÔTES D’ARMOR BRETAGNE (FRA 14) – Josselin Le Moine / 123 pts
11- TU DELFT (NED 1) – Pieter Van Notten / 110 pts
12-MARTINIQUE – MEDIABAT (FRA 2) – Mathieu Mourès / 103 pts
13-ISKAREEN (GER 11) – Christiane Dittmers / Sönke Bruhns / 101 pts
14-FASCINATING SEAS INTERNATIONAL (RUS 023) –  Léonid Klepikov / 98 pts
15-BIENNE VOILE – SRS (SUI 22) – Lorenz Mueller / François Kunz / 70 pts

Classement amateur après 7 courses :

1 – Ville de Genève – Carrefour Prévention, Elodie Jane Mettraux / Jérôme Clerc, 134 pts- SPI ROSE
2 – BRED / La Normandie, Arthur Herreman / Baptiste Choquenet, 125 pts
3 – REGION DE BRUXELLES – CAPITALE / BRUSSELS HOOFDSTEDELIJK GEWEST, Bertrand Pacé, 124 pts

Classement technique après 6 courses :

1 – BAE Systems, Cédric Pouligny, 133 pts – SPI ROUGE
2 – Toulon Provence Méditerranée – COYCH, Fabien Henry, 133  pts
3 – Bretagne Crédit Mutuel Elite, Nicolas Troussel, 131 pts

Classement au large après 1 course :
1 – Toulon Provence Méditerranée – COYCH, Fabien Henry, 25 pts
2 – Courrier Dunkerque 3, Daniel Souben, 24 pts – SPI VERT
3 – Ville de Genève – Carrefour Prévention, Elodie Jane Mettraux / Jérôme Clerc, 23 pts

Crédit Photo: JMLIOT / TFV / A.S.O

Tags sur NauticNews: Tour de France à la voileTFV

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

quatre × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.