NauticNews Logo

TFV : Roses – Gruissan, une véritable étape méditerranéenne

Peu de vent le matin, du thermique l’après-midi, un soleil de plomb et des orages qui menacent : l’étape Roses – Gruissan promet tous les délices du sud, avec pour commencer un convoyage au moteur jusqu’au cap Creus.

Le parcours initial était de 57 milles et de coefficient 2 mais le vent est très faible ce matin sur le plan d’eau catalan. Le départ prévu à 9h a été décalé autour de midi au cap Creus, au nord de Roses, pour éviter la pétole matinale et lancer la course dans du thermique bien établi.

L’étape se disputera principalement au portant. Après Creus, ce sera un long bord sous spi jusque Gruissan. Peu de tactique mais une vitesse primordiale et des placements de flotte à étudier. ETA dans l’Aude en fin de journée.

Une oreille sur les pontons

Franck Cammas, skipper de Groupama 34 :
« Ça va être une étape de petit temps. Pas de grande stratégie, il va falloir aller vite sous spi. Il reste 200 points à distribuer et on en a une soixantaine d’avance seulement : on ne part pas en sécurité, non. Tant que c’est du petit temps, on ne peut être rassuré. »

Laurent Pagès, tacticien de Sodebo :
« On va probablement faire la première partie jusqu’au cap Creus au moteur car il y a très peu de vent le matin, des conditions de brise méditerranéennes. C’est un peu dommage car c’est la partie la plus intéressante du parcours, celle où il y a le plus de jeu. On devrait avoir un départ vers midi après avoir justement passé tout ce segment. Ce sera une course de vitesse, de placement par rapport à la rotation du vent thermique qui va suivre. Le thermique s’établit dans un secteur est avec une rotation au fil de la journée vers la droite. Le vent adonnera pour nous et on ouvrira les voiles. La différence se fera naturellement par rapport à la vitesse : il y aura peu de jeu, tirer le meilleur parti du bateau et être intelligent dans sa position par rapport aux autres. Le classement des deux premières heures devrait être le classement final. »

Gérald Véniard, navigateur sur Team OmanSail :
« Vraie étape méditerranéenne qui n’a rien à voir avec l’année dernière puisque l’on quittait Roses sous tourmentin pour gérer une mer démontée et un vent trop fort. Cette fois, on va partir aussi au moteur mais par manque de vent. On essayera de lancer un départ dans un vent de Sud Est qui nous permettra d’aller au portant jusqu’à Gruissan. Il y a un peu de placement stratégique à jouer et il faudra se méfier des orages en fin d’après-midi qui risqueront d’altérer le thermique. Il va y avoir un jeu de placement à partir du Cap Creus, les bateaux les plus à terre devraient avoir plus de pression mais sur la fin du parcours, il vaut mieux être situé à droite. Il peut se passer beaucoup de choses même en 47 milles. »

___________________________________________
Classement général provisoire après 24 courses :

  1. GROUPAMA 34, CAMMAS Franck    918 pts – spi bleu
  2. BRETAGNE CREDIT MUTUEL ELITE, TROUSSEL Nicolas    854 pts
  3. COURRIER DUNKERQUE 3, SOUBEN Daniel    841 pts (…)

Tags sur NauticNews: Tour de France à la voile, TFV

– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

deux × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.