NauticNews Logo

Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) remporte la 1ère étape de la Douarnenez Horta Solo

Charlie Dalin, skipper Macif 2015, vainqueur de la Le Havre Allmer Cup 2016 - Le Havre le 28/05/2016

Charlie Dalin a franchi en 1ère position la ligne d’arrivée de la 1ère étape de la Douarnenez Horta Solo, au terme de 8 jours 6 heures 17 minutes et 59 secondes de course. Auteur d’une superbe navigation, toujours bien placé, le Skipper Macif 2015 continue à engranger les victoires sur le circuit Figaro Bénéteau et conforte sa place de leader au classement provisoire du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire. Son co-équipier, Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) a franchi la ligne d’arrivée devant Horta en 7ème position. Les deux marins bénéficient désormais des 6 jours d’escale pour recharger les batteries, en vue du départ le samedi 10 septembre de la 2ème et dernière étape en direction de Douarnenez.

Plus rien n’arrête Charlie Dalin !

A la question « Où est Charlie ? », la réponse est souvent devant ! Après la Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten, la Le Havre Allmer Cup et la 3e étape de la Solitaire Bompard – Le Figaro, Charlie Dalin s’est offert hier une 4ème victoire cette saison ! Il va sans dire que le Skipper Macif 2015 porte bien son statut de favori sur le circuit.
« Je suis content de ma course, notamment de la deuxième partie », raconte Charlie à son arrivée sur le ponton. « Il y a plusieurs faits marquants que je retiendrai de cette étape. Tout d’abord, une rencontre inopinée avec une baleine au Cap Finisterre où j’ai dû pousser la barre en grand pour l’éviter de justesse. Ensuite, la session de vent fort le long des côtes du Portugal où j’ai rencontré mon problème de girouette. » Pour rappel, un brin de laine serrant le spinnaker s’était malencontreusement enroulée dans la girouette en haut du mât, privant Charlie d’informations importantes relatives à la météo. « Je n’avais plus mes repères, notamment lors des manœuvres et je mettais plus de temps à trouver le bon réglage. J’ai réussi à m’adapter en naviguant en mode « compas », mais j’étais content de réussir à tout démêler au bout de 3 jours ! Je me suis accroché pour ne pas être distancé mais cela m’a quand même pénalisé. Enfin, je savais que le passage de la dorsale serait le moment clé de la course, et que l’ordre de sortie des bateaux serait celui à l’arrivée. Je suis allé au bout de mes réserves cette nuit-là. J’ai empanné au bon moment et réussi à combler mon retard sur Nicolas Lunven pour le dépasser juste avant que le vent ne revienne. Les dernières 48 heures se sont faites sur un bord, sans manœuvre, et la hiérarchie n’a pas bougé. » conclut Charlie.

Trajectoires, options et décalages

Grâce à de superbes trajectoires, c’est sur le début de la course que Yoann Richomme a mené la flotte de cette Douarnenez Horta Solo. Après avoir parfaitement bien géré le vent fort au Cap Finisterre, et toujours dans le bon paquet le long de la descente du Portugal, le Skipper Macif 2014 a opté pour une route plus Nord lors du passage de l’avant dernier way-point.

Le début de course était super, et j’ai adoré la session de vent fort au Cap Finisterre. Je navigue de mieux en mieux dans le vent fort sous spi. Ensuite, nous nous doutions que la Direction de Course imposerait de nouvelles portes de passage, pour nous éviter de rencontrer la dépression Gaston. Cela limitait forcément les options et lorsque j’ai vu une petite fenêtre s’ouvrir au nord entre les deux dernières portes, j’y suis allé. J’ai tenté mon option mais ne l’ai pas très bien exécuté avec un mauvais choix de voile. L’angle de vent était compliqué, différent des prévisions et il aurait fallu beaucoup manœuvrer pour que l’option soit payante. Je me suis donc recalé, 10 milles nautiques derrières mes concurrents. C’est la distance qui nous sépare à l’arrivée. J’ai 1h30 de retard sur Charlie, et 1h15 sur Nicolas Lunven, ce qui n’est pas rédhibitoire avec une 2ème étape retour. Même si ce n’est jamais évident de rattraper du temps sur ces deux marins ! »

Pendant les 6 jours d’escale à Horta, les deux marins vont tout d’abord se reposer de ces 8 jours de mer en solitaire, avant d’aller profiter un peu et découvrir les alentours. « C’était long pour arriver jusqu’ici et c’est une destination magique. Nous allons essayer de visiter quelques îles, notamment Pico. Puis il faudra vite se remettre dans la course et l’analyse météo de la 2ème étape. »

Le départ de la 2ème étape en direction de Douarnenez sera donné le samedi 10 septembre à 14h (heure française).

La Douarnenez – Horta Solo (2400 milles nautiques AR) :

10 septembre : départ de la 2ème étape entre Horta et Douarnenez
17 septembre : arrivée prévue de la 2ème étape

Crédit Photo : Alexis Courcoux / Macif

Tags sur NauticNews : Skipper Macif, Charlie Darlin, Yoann Richomme

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

1 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.