NauticNews Logo

TFV 2017 : Le doublé pour SFS, grand vainqueur de l’Acte 1 à Dunkerque !

Le 40ème Tour de France à la Voile est entré dans le dur ! Ce dimanche à Dunkerque, les 29 équipages ont pris part aux premiers Stades Nautiques qui n’ont pas manqué de rebondissements. Réunissant les huit meilleurs équipages des phases de qualification, la Finale du jour a été remportée par Team SFS (déjà vainqueur du Raid Côtier) devant Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains et Team Occitanie Sud de France. La journée est clairement à oublier pour les tenants du titre du Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan qui ont enchaîné les mésaventures, dont une violente collision avec Helvetia Purple By Normandy Elite Team. L’une des navigatrices de l’équipage normand, Sophonie Affagard, a été blessée, heureusement sans gravité (blessure à l’épaule). Ce soir, le classement général est dominé par Team SFS devant Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains et Trésors de Tahiti. La caravane du Tour prend désormais la direction de Fécamp, où débutera dès demain l’Acte 2.

Les premiers Stades Nautiques du 40ème Tour de France à la Voile ont tenu toutes leurs promesses avec des rebondissements, des surprises (bonnes et mauvaises) et des régates accrochées et spectaculaires, disputées au plus près du rivage de Malo-les-Bains, qui revendique le statut de « plus belle plage du Nord ». La phase de qualification des Stades Nautiques a débuté à 11h15. Comme de coutume, les 29 bateaux ont été divisés en deux groupes (nommés A et B), selon une règle de répartition établie à partir du classement Général. Les conditions étaient à nouveau estivales avec un franc soleil, une mer belle et un vent léger qui s’est bien renforcé dans l’après-midi.

Redoutable Pavillon noir…

Dans les Stades Nautiques, une règle redoutée de tous prévaut : les départs se font sous Pavillon noir. Concrètement, tout équipage qui passe la ligne trop tôt se voit immédiatement disqualifié de la régate. C’est tout l’art des départs de ces régates en Stades Nautiques : il faut attaquer… mais pas trop ! Etant donné la qualité et l’homogénéité du plateau, une disqualification sur l’une des manches rend très compliqué l’accès à la Finale du jour. Dès leur première manche, plusieurs équipages se sont fait piéger, et pas des moindres : le tenant du titre Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan mais aussi Coved-Paprec et Beijaflore. De fait, aucun des Diam 24 pénalisés par cette règle du départ sous Pavillon noir n’a pu atteindre la Finale…

Violente collision entre Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan et Helvetia Purple By Normandy Elite Team !

Forcément attendu au tournant, surtout après sa décevante 9e place dans le Raid Côtier vendredi, le Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan a passé une journée pour le moins compliquée… Après la disqualification dans la première manche de qualification, les « Limonadiers » sont, dans la deuxième, entrés en collision avec le seul team 100 % féminin du Tour : Helvetia Purple By Normandy Elite Team. Dans ce choc violent, l’une des équipières, Sophonie Affagard, a été blessée. Rapidement rapatriée, elle a été prise en charge dans l’hôpital le plus proche. Plus de peur que de mal heureusement pour la navigatrice qui s’en fort finalement avec une légère blessure à l’épaule.

La casse n’a été que matérielle pour le Team Lorina – Golfe du Morbihan avec un flotteur endommagé qui a pu être remplacé sur la plage, grâce à une belle solidarité des autres teams. Les tenants du titre ont ainsi pu prendre part à leur troisième course… avant d’être à nouveau disqualifiés ! Ils ont sauvé l’honneur dans leur quatrième et dernière manche, en terminant 2e. 29e et derniers de la journée, ils pointent ce soir en 21e position du classement Général. Piqués au vif, nul doute qu’ils sauront rapidement réagir.

La Finale du jour : Team SFS avec méthode…

Les concurrents des deux groupes ont chacun disputé quatre courses. A l’issue de cette phase de qualification, les quatre premiers teams du groupe A étaient, dans l’ordre : Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains, Team SFS, Team Installux Aluminium et les Espagnols de New Territories. Quant aux quatre premiers du Groupe B, il s’agissait de Cheminées Poujoulat, Trésors de Tahiti, Helvetia Blue By Normandy Elite Team (les seuls Jeunes qualifiés pour la Finale) et Team Occitanie Sud de France. Ces huit équipages ont décroché leur ticket pour la Finale du jour, où les compteurs ont été remis à zéro. La tension était forcément palpable avant cette manche décisive pour le classement du jour, disputée dans des conditions parfaites avec un vent de Nord-Est d’une douzaine de nœuds. Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains et Team Occitanie Sud de France ont pris le meilleur départ, enroulant en tête la bouée de dégagement. Mais ces deux équipages n’ont rien pu faire face au retour canon du Team SFS. Après un départ conservateur mais efficace, l’équipage mené par Sofian Bouvet a grappillé les places, tout en maîtrise, avant de couper la ligne d’arrivée en tête. Carton plein pour le Team SFS qui avait déjà remporté le Raid Côtier et s’impose donc magistralement dans l’Acte 1.

A noter que le Team Dunkerque Voile remporte le premier Prix Finagaz de la Combativité. Le jury, présidé par Michel Desjoyeaux a choisi de récompenser l’équipage amateur mené par Clément Meister pour leur très bon raid côtier et les excellents départs pris aujourd’hui lors des Stades Nautiques.

Ils ont dit
Sofian Bouvet (Team SFS) : « On ne s’attendait pas à remporter le Raid Côtier puis les Stades Nautiques ici à Dunkerque, c’est une belle surprise ! Nous savourons ces victoires mais nous savons aussi que la compétition ne fait que débuter, la route est encore longue… Beaucoup de favoris sont passés au travers aujourd’hui et c’est justement ce que nous voulons éviter, quitte parfois à jouer la prudence sur certains départs puis à récupérer des places derrière. C’est du gagne-petit mais, à mes yeux, il est très important de procéder ainsi. »

Damien Seguin (Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains) : « C’est un très bon début de Tour pour nous avec la 2e place au Général. Nous savions que nous pourrions rivaliser avec les meilleurs équipages et cela se confirme. Le Raid Côtier comme les Stades Nautiques se sont vraiment bien passés. Nous avons un bel équipage de quatre navigants cette année, avec tous beaucoup d’expérience. Nous avons clairement du potentiel. »

Pierre Leboucher (Team Occitanie Sud de France) : « C’était une superbe Finale avec de très bonnes conditions. Nous avons pris un départ canon mais nous avons subi différentes attaques. Il était difficile de toutes les contrer. Nous terminons finalement 3e et cela nous va très bien. Nous sommes ravis de notre début de Tour. La 10e place dans le Raid Côtier était honorable. Dans le Tour, la régularité paye et il ne faut surtout pas se trouer dans l’un des Actes. »

Clément Meister (Dunkerque Voile) : « Nous sommes très contents d’avoir reçu ce prix de la combativité, un peu surpris ! On souhaitait remporter cette année au moins un prix. Je pense qu’il nous a été attribué surtout parce qu’avant-hier nous n’avions rien lâché sur le Raid Côtier, on a tenté des options plus osées que les autres, c’est peut-être ça qui a fait pencher la balance.

Aujourd’hui nous n’avons pas été forcément très performants, on arrive à être très combatifs sur les départs peut être un peu trop ce qui justifie qu’on les ait raté deux fois. »

Crédit Photo : JM Liot / A.S.O.

Tags sur NauticNews : TFV, Tour de France à la Voile
– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

2 × 2 =