NauticNews Logo

Régates classiques : Le temps des Dilong

Dilong Catleya et Highlander Vele dEpoca Imperia 2012 luca forno photo (40)

Deux Dilong, nouveaux dayboats d’inspiration classique [voir article], ont régaté lors des Vele d’Epoca d’Impéria, avant-dernière étape du Panerai Classic Yachts Challenge. Dans des conditions parfaites, grand soleil et brise de 5 à 10 nœuds, Catleya, le N°1, et Highlander, le N°9, avec sa coque en bois moulé de 1979, ont fait parler leur vélocité, notamment le 3ème jour de régate. Après 3 heures de course le Dilong moderne s’est classé second, parvenant à rivaliser avec le très véloce Bona Fide lors des premiers bords de près. Highlander a franchi la ligne seulement 3 minutes derrière son partenaire, en résistant au retour du puissant Pen Duick à la l’aise dans la brise du soir. Petit temps, mer belle, « C’est un temps de Dilong » s’est exclamé alors Jacques Fauroux l’architecte naval qui a conçu le gréement aurique. « Je suis satisfait de la surface de voilure et de l’équilibre à la barre avec son grand génois. Le spi asymétrique rend le bateau excessivement stable et procure une très grande facilité de navigation aux allures portantes. Le plaisir de barrer Highlander est très grand, d’autant que les performances étaient au rendez-vous ».

Dilong Highlander Vele dEpoca Imperia 2012 luca forno photo (30)

Depuis le mois de septembre, les voiliers Dilong naviguent en Méditerranée. Après avoir régaté lors des Vele d’Epoca d’Imperia, Highlander et Catleya disputent les 34èmes Régates Royales de Cannes, là où le projet est né. Jacques Fauroux, l’architecte naval cannois, sera à la barre de Catleya, le premier Dilong, tandis que Jean-Nicolas Bondaletoff skippera Highlander. Le public pourra ainsi durant 5 jours découvrir ces voiliers quasiment identiques, à la coque élancée, dotés de gréement aurique puissant, tout en carbone. A Imperia, l’accueil a été très enthousiaste pour Highlander, avec sa coque en bois moulé, légèrement ivoire, son pont en teck et son roof en acajou, de même que pour Catleya et sa coque blanche immaculée, au look plus moderne. Les prévisions météos annonçant des journées ventées sur les Régates Royales permettront aux Dilong de démontrer leur adaptabilité. Grâce aux deux voiles d’étais sur enrouleur et au flèche permettant de fractionner la voilure, ce nouveau dayboat s’est déjà confronté aux conditions musclées, mais son temps de prédilection se situe sous les 10 nœuds de vent.

Tags sur NauticNews.com : Yachts ClassiquesRégates Classiques

Crédit photos : Luca Forno

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

17 + dix-neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.