NauticNews Logo

TFV : L’esprit d’une vraie régate

« L’esprit d’une vraie régate » affirme un Cammas enjoué au ponton après la victoire de Groupama 34 sur ce prologue dunkerquois. Coefficient 0 ou pas (le prologue ne compte pas au classement général et les équipages avaient embarqué des invités pour l’occasion), les 12 M34 ont disputé la toute première course du TFV 2013 comme une vraie.

Ils se sont élancés à 15h sous un ciel plombé, dans dix petits nœuds de vent de sud-ouest. La bouée au vent est à 0,8 mille, Ville de Genève Carrefours Addictions l’enroule en tête devant Groupama 34.

En trois tours de parcours banane, Cammas et ses sept équipiers réussissent vite à prendre la tête et y restent jusqu’au bout. Derrière eux, la renverse de courant change la donne. Il fallait aller chercher au large en première partie et coller à la plage après le deuxième bord de portant, les hommes de Daniel Souben l’ont compris et terminent beaux deuxièmes. OmanSail complète ce podium. Nantes-St Nazaire E.Leclerc est quatre, les Suisses de Ville de Genève, passés pros cette année, sont cinq.

Pas de points attribués aujourd’hui et pourtant, tous se répètent la même chose ce soir à Dunkerque : c’est le favori, la star qui a gagné ! Cammas nie. « Il ne faut surtout pas tirer de conclusions après un prologue. En plus, on n’était pas tous dans la même configuration avec nos invités. Non, non, non, ça ne va pas être un mois de suprématie Groupama ! »

Au fond, les 11 équipages concurrents le savent bien. Le Tour de France à la Voile 2013 commence pour de bon demain, quand il y aura de vrais points (coefficient 1 par manche) à prendre. La flotte quitte le quai des Hollandais à 9h, départ prévu sur l’eau à 11h. Trois parcours techniques sont au programme si la météo le permet.

____________________________________________
Une oreille sur les pontons

Franck Cammas, skipper de Groupama 34 :
« Il ne faut pas du tout penser à quelque statut de favori que ce soit. D’ailleurs, on avait des invités à bord aujourd’hui donc on n’était pas tous dans la même configuration. La régate commence demain, l’équipage a l’air motivé et tant qu’ils se concentrent, je ne les engueulerai pas ! Demain il faudra rentrer dans la course, aller vite – avec ces bateaux, ce n’est jamais évident. Par exemple, sur un départ raté, c’est toujours très difficile de revenir. À partir du moment où on a la vitesse, je nous pense capables de ne pas faire trop d’erreurs en manœuvre ou en tactique. Le jeu est sympa ! »

Daniel Souben, skipper de Courrier Dunkerque 3 :
« Le favori a largement dominé ce prologue mais ça va jouer, c’est ouvert ! Ça ne va pas se cantonner à un match à deux, ce serait un coup à se faire piéger ! Nos deux équipes sont aujourd’hui un peu devant mais l’écart n’est pas si grand et peut se renverser au fur et à mesure du Tour. Il y a cinq ou six bateaux qui peuvent faire podium et trois ou quatre qui peuvent gagner. On n’est pas contents de notre début de prologue, on a fait une erreur de placement mais on est bien revenus dans le match avec la renverse de courant. Ce genre d’épreuves, même si elles ne comptent pas au général, est important pour se remettre dans le match. Pour reprendre l’adrénaline de la compétition. »

Elodie-Jane Mettraux, skipper de Ville de Genève – Carrefour Addictions :
« Une petite régate à blanc qui nous a permis de nous mettre en place. Après des mois de préparation, on avait hâte d’être sur l’eau, de naviguer, de voir que le bateau va bien, qu’on a bien travaillé. C’était chouette de voir qu’on n’a pas de déficit de vitesse par rapport aux autres : nous savons qu’un Tour, c’est long et que si tu n’avances pas, tu prends cher ! Notre passage du classement amateur au pro ne change pas grand-chose, à part que quelques jeunes de l’équipe ont la chance de gagner un peu d’argent en faisant de la voile en Suisse. Ça ne change pas notre approche, d’ailleurs on a cinq pros mais aussi cinq bizuths cette année. On reste dans la continuité des projets de formation de la ville de Genève. Moi, je me réjouis des trois manches de demain. »

____________________________________________
Classement du prologue, coefficient 0 :

  1. GROUPAMA 34, CAMMAS Franck, 25 pts
  2. COURRIER DUNKERQUE 3, SOUBEN Daniel, 24 pts
  3. TEAM OMANSAIL, POULIGNY Cédric, 23 pts
  4. NANTES – SAINT NAZAIRE – E.LECLERC, DOUGUET Corentin, 22 pts
  5. VILLE DE GENEVE – CARREFOUR ADDICTIONS, METTRAUX Elodie-Jane et GROUX Nicolas, 21 pts
  6. ISKAREEN, DITTMERS Christiane et BRUHNS Sönke, 20 pts
  7. SODEBO, COVILLE Thomas, 19 pts
  8. BRETAGNE CREDIT MUTUEL ELITE, TROUSSEL Nicolas, 18 pts
  9. TOULON PROVENCE MEDITERRANEE – COYCH, BERNAZ Jean-Baptiste, 17 pts
  10. NORMANDIE, CHOQUENET Baptiste, 16 pts
  11. MARTINIQUE – BE.BRUSSELS, MOURES Matthieu, 15 pts
  12. BIENNE – VOILE – SRS,  PETER Luzius et KUNZ François, 14 pts

Tags sur NauticNews: Tour de France à la voile, TFV

– CP –

– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

deux − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.